Les différents effets

Accueil > Les coups du golf > Les différents effets

Les effets de la balle sont le résultat d’un point d’équilibre entre la vitesse de la balle dans l’air ainsi que sa vitesse de rotation sur elle-même. Les effets vont permettre de contourner des obstacles qui vont se placer devant votre trajectoire de balle.

La maîtrise des effets avec des fers longs constitue un réel avantage pour votre jeu, car vous allez pouvoir déterminer la trajectoire de votre balle dans n’importe quelle situation. C’est ce genre de coup qui fait la différence entre un joueur amateur et un joueur professionnel.

Avec de l’entraînement sur le practice vous allez progressivement enregistrer les bons mouvements et placements pour que les obstacles du parcours ne vous gâche plus la vie. En fonction du chemin du club et l’orientation de la face de club pendant l’impact, la balle peut prendre plusieurs directions.

Voici un résumé des effets les plus joués au golf :

Le Draw

Le draw est un effet contrôlé qui permet de faire décoller une balle légèrement à droite de son objectif au moment de l’impact, puis de la faire revenir vers la gauche au sommet de la trajectoire pour atteindre l’objectif voulu.

Lorsque que vous frappez une balle en draw, vous aurez la sensation de faire plus travailler votre corps que vos bras.

Pour assurer un bon draw, suivez ces conseils :
Aligner votre face de club vers la cible où vous voulez frapper. Vous devez être parallèle par rapport à la ligne de jeu. Pensez à garder une pression des mains sur le grip assez faible, de manière à pouvoir libérer complètement la face de club au moment de l’impact.

Votre corps, doit être positionné à droite de la cible. Ainsi Les hanches, les genoux, les pieds ainsi que vos coudes sont donc placés à droite de l’objectif.
En respectant ces positionnements, vous pourrez alors avoir un chemin de club de l’intérieur vers l’extérieur.

Lors du take away, il est primordial que votre club suive l’alignement de votre corps, sans quoi l’effet ne sera pas bon. Faites attention à garder une tête de club droite ; celle-ci ne doit pas s’ouvrir ou se fermer.

Lors de votre backswing, faite pivoter entièrement les épaules ainsi que les hanches. Pendant le retour, vous devez dans un premier temps dérouler vos hanches en faisant attention de ne pas tourner vos épaules trop vite. En haut de la montée, votre club doit être parallèle au sol. Ce sont les hanches qui doivent déclencher la descente. Juste avant l’impact, faites basculer bras et poignets dans la zone de frappe.

Le finish doit être exécuté complètement pour éviter de faire un « push ». Votre corps doit terminer le geste légèrement à droite de la cible. Après l’impact, le manche du club est en positon relâché derrière votre dos.

A la différence du draw, le fade permet de donner une trajectoire de balle de l’extérieur vers l’intérieur. Vous allez donc effectuer une courbe de la gauche vers la droite. En réalisant un fade la balle effectue généralement moins de roulement au moment du contact avec le fairway ; cet effet est conseillé sur un green plutôt sec.
Lorsque que vous frappez une balle en fade, vous aurez la sensation de faire plus travaillez vos bras que votre corps.

Pour assurer un bon fade, suivez ces conseils :

Le Fade

Votre face de club doit être alignée en direction de la cible. Pensez à garder une pression des mains sur le grip légèrement plus forte que le draw. N’oubliez pas que le point de chute de votre balle est déterminé par la position de la face de club au moment de l’adresse.
Votre corps, doit être positionné à gauche de la cible, votre stance doit être légèrement ouvert. Ainsi les yeux, les hanches, les genoux, les pieds ainsi que vos coudes sont donc positionnés légèrement à gauche de l’objectif.

Au moment du take away, votre club dit impérativement suivre l’alignement du corps et non pas celui de la ligne de jeu.

Au moment de votre backswing, veillez à ce que la face de club s’ouvre, la position de l’angle d’attaque doit être verticale. Les divots que vous allez effectuer seront beaucoup plus profond qu’en position de draw.

Juste avant l’impact vos hanches et vos épaules se déroulent correctement. Des épaules légèrement plus ouvertes par rapport à l’axe de vos pieds vont vous permettre de stabiliser davantage vos poignets pour conserver une face de club ouverte.

Au moment de l’impact, vos mains auront moins de liberté de mouvement, la face du club sera alors plus square. Après l’impact, le manche du club est parallèle par rapport au sol ; votre dos doit rester relativement droit comparé à un draw ou il se creuse davantage.

La balle rasante et la balle haute

Si par malchance, votre balle tombe à quelque mètre d’un arbre, vous avez deux solutions qui s’offrent à vous. Soit vous effectuez une balle rasante qui va passer près du sol ou bien une balle haute qui va franchir l’obstacle en hauteur.

Pour assurer une bonne balle rasante, suivez ces conseils :
Si la distance à parcourir est de 130 à 150 mètres, il est préférable de choisir des clubs fermés comme le fer 3 ou 4. La balle doit être positionnée sur votre pied droit et Le poids de votre corps doit être situé sur le côté gauche.

Votre prise de grip doit être légèrement plus courte que la normale pour être sur de ne pas frapper la balle trop forte. Les mains doivent se tenir bien en avant afin de bien fermer la face du club. Le swing doit se faire sans action de poignets.

Pour assurer une bonne balle haute :

Munissez-vous de votre pitching car la balle va devoir décoller très vite en hauteur. Vous devez être aligné sur le pied gauche dans le stance et votre prise de grip doit être normale. Il est important de ne pas avoir la balle au milieu du stance car vous risquez de faire une « gratte » et de faire perdre de la vitesse à la balle.

Il ne faut pas hésiter à donner de la vitesse pour que votre balle ne heurte pas d’obstacles. Rappelez-vous que la vitesse va être déterminante par rapport au degré de hauteur que vous souhaitez donner.

En choisissant ce coup, vous devez accepter de perdre un peu de distance. En effet vous ferez au maximum une distance de 110m.
N’oubliez pas qu’il est souvent préférable de se replacer dans l’axe du jeu lorsque vous rencontrer un obstacle comme un arbre.

la balle plus basse que les pieds

Pour taper une balle située plus basse que vos pieds, suivez ces conseils :
Vous devez vous aligner à gauche de la cible en fléchissant bien les genoux. La face de club doit être dirigée légèrement à gauche de l’objectif. Il est primordial que vos épaules soient positionnées dans le sens de la pente. Votre grip doit être tenu plus haut que la normal.

Le swing doit être effectué avec les bras dans le sens vertical. De cette façon, le club va se lever vers le ciel beaucoup plus rapidement. Faites attention à ne pas faire un swing trop fort afin de bien conserver l’équilibre dans votre posture.

La trajectoire du club devra être légèrement en fade, c’est-à-dire de l’extérieur vers l’intérieur. Il est très important de ne pas donner un mouvement d’épaule trop brusque au moment de l’impact. Beaucoup de joueur pense qu’ils vont pouvoir relever la balle avec les épaules.

La balle plus haute que les pieds

Pour taper une balle située plus haute que vos pieds, suivez ces conseils :
Vous devez impérativement vous aligner à droite de la cible en écartant bien vos jambes. Pensez à prendre un grip beaucoup plus court que la normale pour vous mettre à niveau de la balle.

Votre corps doit être droit en face de la balle afin d’avoir un swing beaucoup plus horizontal. Pensez que la tête de club doit venir glisser sur l’herbe et non pénétrer dedans
Vous devez utiliser vos bras lors du swing. Pour bien réussir votre mouvement, imaginez que vous swinguez une balle à hauteur des yeux.

Concernant le chemin de votre club, votre remarquerez que votre balle va suivre une trajectoire de draw, c’est-à-dire de l’intérieur vers l’extérieur.

 
TonTon Golfeur sur le Web
Le site de la semaine
Site officiel de la Fédération Française de Golf
> Découvrez le guide des sites de golf