Le driver

Accueil > Les coups du golf > Le driver

C’est le club le plus utilisé sur l’aire de départ, car il est le plus puissant et contrairement à ce que l’on pense, on peut également considérer qu’il est un des plus simples à jouer car sa surface de frappe est la plus large.

Cependant, vous devez avoir en tête cette règle d’Or : "la clé de la réussite d’un bon Drive n’est pas dans la puissance, mais dans la précision, donc dans votre technique"

Vous devez apprendre à jouer votre Drive en frappant la balle entre 70 et 80 % de votre puissance maximum, à vous concentrer sur votre technique et vous fixer des objectifs de précision plutôt que de longueur.

Frapper une balle moins puissante, mais plus droite en privilégiant un impact ferme est source de longueur et de régularité.

Pour assurer un bon Drive suivez ces conseils :

A l’adresse

A l’adresse vous devez avoir les genoux légèrement fléchis afin d’obtenir un stance équilibré. Vos pieds doivent être plus écartés que vos épaules. Vos bras doivent pendre en gardant un espace confortable entre le haut de vos cuisses et vos mains, c’est grâce à l’angle que vous donnerez à votre colonne vertébrale que vous trouverez cette position idéale.

Club à une distance max de 5 doigts

Votre alignement doit être optimum, vos pieds, genoux, hanches et épaules doivent être parallèles à la ligne de jeu et la face de club doit être orientée vers l’objectif.

Pour trouver la bonne posture, voici deux conseils à retenir. Pour trouver la bonne distance entre vous et la balle vous devez avoir la distance de 5 doigts écartés entre votre braguette et le bout du grip.

Pour trouver le bon angle du buste, vous allez faire l’exercice du fil à plomb. Vous placez votre Driver à hauteur de votre épaule droite, il faut que votre club retombe juste devant vos pieds.

Position idéale de la balle dans le stance

La position de votre balle dans votre stance, doit être comme tout le monde le sait, à l’intérieur de votre pied gauche.

La hauteur de votre balle sur le Tee est également déterminante, une balle positionnée trop basse et c’est la gratte assurée, trop haute et nous avons souvent le droit à une chandelle.

La hauteur idéale est variable en fonction de votre swing et de la hauteur de votre face de club, cependant la hauteur idéale standard est que votre balle doit dépasser de moitié de votre face de club, voir exemple ci-dessous :

Position de la balle sur le tee
Hauteur idéale 1/2 balle au dessus du driver
Hauteur du tee
Vue de derrière

Pendant votre Backswing

Backswing avec épaule gauche sous le menton

Vous devez tout d’abord être très stable sur vos jambes et donc essayer des stabiliser au maximum vos deux genoux. Il est primordial d’exécuter une excellente rotation des épaules afin de dérouler tout votre corps.

Votre épaule gauche doit pivoter jusqu’à arriver sous votre menton, et vous devez impérativement utiliser votre tronc pour assurer votre pivot. Le pivot c’est votre prise d’élan. Beaucoup de golfeurs utilisent seulement le buste, les bras et les hanches pour exécuter leurs swings.

Si vous souhaitez être régulier, ne pas vous fatiguer et augmenter votre distance, vous devez apprendre à Swinger avec tout votre corps.

Pour cela, vous devez utiliser tous vos muscles et donc les muscles les plus puissants qui sont à votre disposition, les jambes qui vont initier le swing et le buste qui assure la rotation.

Ces muscles étant plus forts, ils vous garantissent plus de sûreté dans votre geste et vous évitent l’épuisement, fait très important lorsque vous passez 4 h sur un parcours !

Lorsqu’on swing, nous devons utiliser tous les leviers possibles et bien entendu les poignets en font partie.

Armement des poignets

Pour augmenter votre puissance, il est primordial d’utiliser ce dernier levier que sont vos poignets.

La difficulté réside dans le fait de trouver le moment idéal pour utiliser l’énergie des poignets. Trop tôt et vous ne développerez aucune énergie supplémentaire et vous risquez de perdre votre précision, trop tard idem.

La règle d’or est donc de libérer cette énergie le plus près possible de votre impact (donc de votre balle) afin d’augmenter votre puissance, sans effort supplémentaire.

Il est donc conseillé d’armer ses poignets en haut de son Back swing, afin d’obtenir un angle droit entre le bras gauche et le club, de garder cet angle d’attaque à la descente et de libérer vos poignets à l’impact.

Backswing idéal : club à la parralléle du sol

Au sommet de votre montée, votre buste est en rotation complète, votre épaule gauche est bien sous votre menton, vos poignets sont armés, vos mains sont au-dessus de votre épaule droite, vous avez la sensation d’être complètement enroulé autour de soi !

Pendant votre Downswing

Vous allez exécuter votre Downswing, vos mains et vos bras descendent au niveau de votre hanche, votre buste commence tout juste à pivoter, vous allez faire un arc de cercle assez large et casser les poignets à l’impact.

Backswing avec transfert de poids et tête sur la balle

La transition Backswinh/Downswing doit se faire en souplesse, votre vitesse sera engendrée par la rotation complète de votre corps.

Attention, vous devez garder votre poids du corps sur l’avant, ne vous projetez pas en arrière car vous perdrez à la fois votre puissance et vous irez dire bonjour aux alouettes et découvrirez les joies du "hors limite".

Pendant votre descente vous devez garder votre poids du corps sur l’avant du pied gauche.

Après l’impact

Position finish

Vous devez être relâché, finir complètement votre rotation et imaginer que votre main droite va serrer la main à l’objectif pendant la traversée du club

Découvrez en diaporama le swing idéal du Driver :

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17

 
TonTon Golfeur sur le Web
Le site de la semaine
Site officiel de la Fédération Française de Golf
> Découvrez le guide des sites de golf